Douze secondes!

En mémoire des victimes du séisme du 12 janvier 2010 en Haïti. Ce texte est inspiré d’un fait vécu, j’étais étudiante en 1ère année à L’université Quisqueya quand le tremblement de terre s’est incrusté en plein salle d’examen. Une catastrophe naturelle sans précédent aux lourdes pertes pour Haïti.


Douze secondes

Doucement nerveux,

Nous attendions dans la salle les feuilles d’évaluation.

Les yeux en avant-garde sur la surveillante,

Icône  traversée par nos regards

Préoccupés et en transes d’idées.

Un soupçon d’indice ou une étincelle,

Auraient dû, encore plongés sur nos feuilles, nous alerter 

Soudain, déferlements en zigs zags grinçants et violents, s’échelonnent !

***

Et s’écroulaient sur nos têtes ébahies

Lourd, sombre et démembré :

Un ciel jadis confiant…

Des planchers non-stables mais tendances révolues.

Car sous nos pieds et des parois

Grimpait le tremblement.

En  si  peu de temps, tout s’éclipse

Comme des sardines en boites,

L’air vicié,  nous nous accrochons :

Dieu, un ami, le téléphone, n’importe quoi dans ce décor écrabouillé !

***

Oui, elle avait enfin osé !

Elle s’est enfin secoué cette terre.

Offusquée de plus de deux siècles de maltraitances.

C’est la misère d’un peuple

Face à  une politique d’émotions et d’urgences.

Et tous ! Oui nous avons été touchés

Sortis de la poussière, le front anxieux…

Alors recyclage, réforme, ou nouveau souffle d’un peuple dépossédé !

© Sarita C. Pierre

© http://www.poesieetmemo.com

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.