J’ai les blues !

Des mots tendres comme les mangues mures d’Haïti, des rayons doux et tempétueux qui vous transpercent l’âme comme le chaud soleil caribéen. Je vous laisse savourer ce poème : J’ai les blues!


J’ai les blues !

Un matin de juin

Soleil caniculaire

Une caresse chaude

Soulevait poussière et feuilles.

Sur la terrasse, les yeux en œillères,

Abritée derrière mes verres fumés

Juste pour masquer mon ennui

Un lundi de congé

***

J’ai les blues !

Nostalgie télépathe…

Bref, ainsi me contait ma grand-mère :

Il fut un temps à  Port-au-Prince

Tout était beau ou presque…

Rue dégagée, visages souriants

Habits du dimanche, thé sur la véranda

Les enfants jouant au cerf-volant

Les demoiselles cachées sous leurs ombrelles

***

Ma ville est morte et mes rêves avec…

J’émerge de ce rêve éveillé,

De cette époque qui ne m’appartient pas

Obsolète à la réalité présente

Du fumier encore, il en reste

Pour pleurer ce cimetière vivant

Dessalines se retournerait surement dans sa tombe.

Encore faudrait-il ensemble se retrousser les manches

Pour bêcher cette terre toute bosselée !

De nos sueurs labeurs peut-être

Engrais d’union

Le désert trouvera

La voie calme d’un oasis :

Une presqu’île de sûreté pour ses enfants meurtris

Carreaux après carreaux

Des cœurs et mains inflexibles

Côte-à-côte vers l’étendard souverain 

© Sarita C. Pierre

© wwwpoesieetmemo.com

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.